Après le bronze aux championnats du Monde en 2018 et en 2019, après le bronze au Grand Slam de Paris en 2018, Axel Clerget a remporté une médaille… de bronze ce 9 février à l’AccorHotels Arena.

Paris Grand Slam 2020 : Axel Clerget. Photo : Gabriela Sabau / IJF

Blessé (il l’a avoué après sa victoire en place de 3e), il a pu mettre à profit son expérience et sa préparation physique et mentale pour écarter le canadien Burt, le tunisien Snoussi et l’américain Jayne. Défait en quart de finale dans les dernières secondes par l’espagnol Sherazadishvili, champion du Monde 2018 et futur vainqueur du tournoi, il a été repêché et s’est qualifié pour la petite finale en battant le turque Ozerler. Il a ensuite réussi à s’imposer aux pénalités face au néerlandais Van T End, champion du Monde 2019, pour décrocher une médaille de bronze bien méritée, le tout devant un public conquis.

Félicitations à lui, seul médaillé masculin de ce week-end, pour sa performance et sa régularité !

Paris Grand Slam 2020 : Axel Clerget. Photo : Emanuele Di Feliciantonio / IJF

Nos trois autres judokas engagés n’ont pas réussi à atteindre le podium.

Luka s’est ainsi incliné au premier tour contre le turque Akkus.

Paris Grand Slam 2020 : Luka Mkheidze. Photo : Lars Moeller / IJF

Mathias Boucher a remporté son 1er tour contre le philippin Nakano mais n’a pas réussi à s’imposer face à l’ukrainien Zantaraia, 11e mondial.

Enfin, Joseph Terhec a perdu aux pénalités lors de son 1er tour contre l’égyptien Wahid.