Samedi 2 et dimanche 3 mars s’est déroulé le championnat de France juniors au grand dôme de Villebon-sur-Yvette.

Samedi, ils étaient 3 à combattre : Bel-Air Pasi, Maxime Sonilhac et Erwan Boucard.

Dans la catégorie des -60 kg, Maxime termine à la 3e place. Après s’être incliné en quart de finale contre le futur vainqueur de la compétition, il a gagné tous ses combats de repêchage et a remporté son combat pour la place de troisième. Toutes nos félicitations !

Dans la même catégorie, Bel-Air termine non classé. Il a remporté son premier combat et n’a pas été repêché après sa défaite lors de son deuxième.

Championnat de France juniors 2019

Dans la catégorie des -73 kg, Erwan s’est incliné au premier tour face au futur finaliste. Repêché, il remporte son premier combat de repêchage et est stoppé par celui qui terminera 3e.

Championnat de France juniors 2019

Le dimanche c’était au tour de Teipoteani Tevenino et d’Andy Plard.

Dans la catégorie des -63 kg, Teipoteani s’est inclinée lors de son premier combat contre la future 3e et n’a pas été repêchée.

Championnat de France juniors 2019

Andy, pour sa part, s’est incliné lors de son premier combat et n’a pas été repêché.

Championnat de France juniors 2019

Frédéric Stiegelmann leur entraîneur, était sur place les deux jours. Voici son retour sur les combats de nos judokas :

Le championnat de France juniors est une première marche vers le très haut niveau. Malheureusement elle a été trop haute pour une majorité de nos représentants. Que ce soit pour une erreur d’arbitrage, un retour trop tardif de blessure, ou un volume d’entraînement insuffisant. Erwan, Bel-Air, Andy et Teipoteani ont quoiqu’il en soit pu prendre de précieux enseignements pour la suite.
Seul Maxime parvient à aller chercher une belle médaille de bronze au terme d’une journée difficile, où le manque de repères dans cette nouvelle catégorie (il n’a pris la décision de monter en -60 kg que 4 semaines avant l’échéance) et la nervosité, lui ont sans doute coûté un titre, que son niveau lui permettait d’atteindre. A suivre maintenant au niveau international.