Dimanche 2 décembre se sont déroulés les championnats de France par équipes juniors. Notre équipe féminine et notre équipe masculine, qualifiées lors des championnats d’Ile-de-France, y ont participé.

Malheureusement pour nos juniors, aucune des deux équipes ne s’est classée. Pour Frédéric Stiegelmann, leur entraîneur, il s’agit d’une « année sans pour nos garçons » et malgré tout d’une « belle prestation de nos filles ».

Une belle prestation de nos filles

Pour démarrer leur journée, les filles ont remporté leur recontre 5-0 contre Passion 35. Elles ont ensuite enchaîné par une seconde victoire 3-0 contre La Motte Servolex. Elles ont ensuite été battues en huitième de finale par l’OM Judo (1-3). Repêchées, elles s’imposent 3-1 sur l’équipe du Raincy-Villemomble mais s’inclinent ensuite 1-3 face à l’ESBM.

 

Voici l’avis de Frédéric :

Contrairement au championnat d’Ile-de-France, les filles ont su se mettre à la hauteur de l’enjeu avec beaucoup d’envie et d’audace. Elles perdent sur 2 équipes très fortes, sur lesquelles il n’y a aucun regret.

L’équipe était composée de :

  • -52 kg : Vicky Peigne (de VOI Judo),
  • -57 kg : Diane Chan Ky To et Constance Chan Ky To,
  • -63 kg : Iliana Coffie,
  • -70 kg : Pauline Goubet,
  • +70 kg : Charline Le Chevalier (de VOI Judo).

Une année sans pour nos garçons

Pour cette journée, nos garçons n’ont rencontré que 2 équipes. Ils ont remporté leur première rencontre contre l’équipe de Miosson par 3 victoires à 1. Le tour suivant les a opposés à l’équipe du Blanc-Mesnil Sport qu’ils avaient battue 3-2 lors du championnat d’Ile-de-France. Ils n’ont pas réussi à renouveler leur performance et se sont inclinés 2 victoires à 3. Malheureusement pour eux il n’ont pas été repêchés, leurs adversaires perdant leur rencontre suivante.

Voici ce qu’en pense Frédéric :

Une défaite dure à encaisser, surtout que le tirage au sort nous était favorable et laissait la porte ouverte à une nouvelle finale. Malheureusement la défaite de Maxime, notre point fort, trop généreux sur ce coup-là ( et victime d’une sacrée réussite de son adversaire) n’a pas pu être compensée par ses coéquipiers, malgré une belle réaction du groupe. L’état d’esprit, l’attitude étaient très bonnes, et au delà du résultat, ça reste l’essentiel.

L’équipe était composée de :

  • -60 kg : Maxime Sonilhac et Lancelot Lecomte,
  • -66 kg : Jimmy Letords et Bel-Air Pasi,
  • -73 kg : Erwan Boucard et Mathis Boucard,
  • -81 kg : Adama Mansita et Guillaume Jacquin,
  • +81 kg : Mathis Chevalier (de Morsang JJ).